LE TOUR DU GARD 2019


     Depuis des jours je n'arrêtais pas de bichonner les motos, je ne faisais des pauses que pour consulter la météo car le ciel s'annonçait hasardeux, mais en fait la météo on s'en fout un peu parce que le Tour du Gard organisé par le Moto Club Sommiérois est bien au-dessus de ce genre de préoccupation.

     C'est chaque fois pour nous un "remake" de notre première "grande" sortie depuis notre retour dans notre Midi. Pétronille et sa cavalière se connaissaient alors à peine, je n'irai pas dire qu'elles se vouvoyaient encore mais chacune devait s'adapter à l'autre pour gagner la confiance réciproque tandis que la FN était ravie de rouler sur ces routes que je connaissais depuis mon enfance mais, noyé dans ma grisaille parisienne, je n'imaginais pas que cette épave de moto remontée avec mes petites mains il y a plus de quarante ans aurait été capable d'y rouler avec tant d'assurance.



     J'arrête là mes mièvreries sentimentales : le Tour du Gard, c'est une grosse cinquantaine de vieilles motos qui parcourent 350 km dans le week-end en suivant un road-book particulièrement bien fait et communiqué en avance aux participants, ce que j'apprécie beaucoup car j'ai ainsi le temps de repérer et mémoriser les carrefours critiques les jours précédents le départ entre un serrage de boulon et une goutte d'huile sur un câble.

     Le samedi matin le départ de Sommières est à huit heures. Nous rejoindrons Meyrueis après 118 km en passant par Pompignan, La Cadière, Sumène, Le Rey, Mandagout, le col de la Luzette, l'Espérou et Camprieu.


     Le samedi après-midi nous suivrons les gorges de la Jonte avec une escale à la Maison des vautours et, après une excursion sur le Causse Noir du côté de Montpellier- le-Vieux, nous arriverons à Millau, nous aurons ajouté 50 km aux compteurs.

     Dimanche matin 114 km nous mèneront à Saint-Jean-de-Buèges en passant par Nant, Sauclières, Le Luc, Blandas, Saint-Laurent-le-Minier et Brissac.

     Et comme il faudra bien revenir à Sommières le dimanche après-midi, nous irons faire un tour du côté du Causse-de-la-Selle, de Saint Martin-de-Londres, de Cazevieille, de Saint Mathieu-de-Tréviers.... 66 km plus tard le tour prendra fin.

     Vous l'aurez noté, le département du Gard n'hésite pas à déborder chez ses voisins et c'est très bien comme ça.

   


Les derniers kilomètres seront fait sous la vraie pluie, la météo ne s'était donc pas trompée.

     Les motos ont fonctionné sans le moindre problème à part ma rustine de pot d'échappement qui a ajouté une touche de gaieté musicale dans la grisaille du ciel. .

  Il est regrettable que la pluie à l'arrivée ait précipité l'éparpillement des participants pressés de se mettre au sec, les remerciements aux organisateurs et aux accompagnateurs auraient été plus grandioses, Ce qui est sûr c'est qu'ils les ont bien mérités.








0 vue
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • Sans titre-1
Les coordonnées GPS:   43° 48' 07" Nord  et 04° 04' 59" Est